L'isolation acoustique

 

L'isolation acoustique représente un élément incontournable pour atteindre un confort de vie à l'intérieur des murs de son habitation.


La nouvelle réglementation acoustique (NRA) concerne toutes les habitations neuves dont le permis de construire est délivré après janvier 1996 et fixe des exigences minimales en matière d'isolation acoustique.

Les maisons neuves indépendantes doivent justifier d'une isolation acoustique qui protège contre les bruits aériens extérieurs (routes, avions, trains), il n'y a pas d'exigence concernant l'isolation des murs ou des planchers. Cependant, pour les maisons mitoyennes, les isolants doivent protéger des bruits de route , mais aussi des bruits aériens ou des bruits d'impact pouvant être transmis d'une habitation à l'autre via les murs séparatifs, les façades et les sols. Il s'agit de contraintes équivalentes à celles imposées aux immeubles collectifs.

Le confort de vie dépasse néanmoins la règlementation. La protection phonique au niveau des murs ou des planchers est primordiale et tout particulièrement l'isolation acoustique entre pièces de vie (cuisine, salon) et de nuit (chambre). Les bruits d'équipements (robinetterie, ascenseur, ventilation) peuvent aussi être gênants, d'où l'importance de réaliser l'isolation phonique d'une salle de bain par exemple pour améliorer d'autant plus le confort de vie de l'habitation.

 

 

Pour une isolation acoustique performante

 

Il faut évidemment isoler les cloisons mais aussi plafonds, fenêtres et portes. La laine de verre et la laine de roche acoustiques sont efficaces car leurs fibres empêchent l'air de passer et amortissent les vibrations, évitant ainsi la propagation du son. Le confort de vie d'une habitation dépend donc d'une isolation phonique totale.