Les laines minérales et la protection passive

Incombustibles et non-conductrices de chaleur, elles n'alimentent pas le feu, ne propagent pas les flammes et dégagent très peu de fumées.

La notion de réaction au feu

 
Elle désigne la tendance d’un produit à participer au départ et/ou à la propagation d’un feu.
 
La classification des réactions au feu prend ainsi en compte :
  • la combustibilité du matériau, c’est-à-dire la masse combustible, l'énergie apportée au feu,
  • l'inflammabilité du matériau, c’est-à-dire la longueur et la durée des flammes produites quand il brûle.
 
Cette classification peut être complétée par la prise en compte des risques de production de fumées et de gouttes enflammées.

LES 7 EUROCLASSES

 
La classification des réactions au feu de tout type de matériaux est définie au niveau européen en 7 classes, dites "Euroclasses" :
F = produit non classé ou non testé
E = produit très inflammable et propagateur de flamme
D = produit très combustible
C = produit combustible
B = produit faiblement combustible
A1 & A2 = produit non combustible
 
A ces "Euroclasses", sont ajoutées des sous-classes spéciales :
  • s1, s2, s3 pour les fumées,
  • d0, d1, d2 pour les gouttelettes et débris enflammés.
     

QUELLE EUROCLASSE ET SOUS-CLASSE POUR LES LAINES MINERALES ?

 
Les laines minérales nues sont classées A1. Leur classification additionnelle est A1 d0 s1 ou A2 d0 s1. Cela signifie que les laines minérales n'alimentent pas l'incendie, évitent la propagation des flammes et dégagent très peu de fumée et de gaz toxiques.

 

La notion de résistance au feu

 
La résistance au feu concerne tous les types de parois (planchers, plafonds, murs, cloisons,…) dans leur intégralité. Cette résistance au feu des éléments de construction est qualifiée par 3 critères importants (arrêté du 22 mars 2004) : 
  • La conservation de la capacité portante du bâtiment ou de l'ouvrage durant le temps nécessaire à l'évacuation des personnes : R.
  • L'étanchéité au feu de la paroi, assurant la non-propagation des fumées et des gaz toxiques, qui constituent le danger majeur, en cas d'incendie : E.
  • L'isolation thermique de la paroi : I.
 
La notion de résistance au feu

 

Les procès-verbaux de résistance au feu prévoient la description détaillée du système et la prescription précise des produits utilisés. Les procès-verbaux sont valables tant qu’ils ne sont pas modifiés. 

 

Les laines minérales et la résistance au feu

 
Les laines minérales peuvent renforcer et compléter la résistance au feu des parois. A la fois non combustibles et non-conductrices de chaleur, elles s’avèrent ainsi être le matériau de protection incendie par excellence.
Les laines minérales sont particulièrement adaptées pour les applications à risque et la protection des structures des bâtiments, le recouvrement de plafonds, les cloisons coupe-feu et l'intégration dans les portes.

Les laines minérales sont donc utilisées dans les constructions pour contribuer aux performances de stabilité et d’étanchéité au feu, ainsi que d’isolation de la paroi. Autant de critères indispensables à la réalisation d’un ouvrage reconnu comme résistant au feu.

Allerplus loin

Les laines minérales, support d'étanchéité en toiture terrasse.

BrochuresLes laines minérales, support d'étanchéité en toiture terrasse.

Toutes les brochures

Vidéos

La laine minérale, un gain de temps

La laine minérale, un gain de temps

Toutes les vidéos