Aller au contenu principal

RE 2020 et Isolation

La Réglementation Environnementale - RE 2020

La Réglementation Environnementale – RE 2020 est entrée en vigueur pour les logements neufs au 1er janvier 2022. Cette réglementation s’applique aux bâtiments de bureaux et d’enseignement au 1er juillet 2022. Elle s’appliquera aux autres bâtiments tertiaires un peu plus tard. En attendant, la Réglementation Thermique - RT 2012 continue de s’appliquer aux bâtiments concernés, dont les maisons individuelles.

La Réglementation Environnementale – RE 2020 met en avant 4 grands principes :

  • La sobriété énergétique
  • La limitation des consommations d'énergie
  • Le confort d'été
  • La lutte contre le changement climatique

L’isolation / énergie et carbone

Le FILMM a souhaité faire des calculs* sur la base du référentiel « Energie-carbone » publié sur le site du ministère, et montrer le rôle de l’isolation dans la très basse consommation d’énergie et dans la réduction des émissions de CO2.

Si le rôle de l’isolation thermique est parfaitement connu en ce qui concerne la performance des bâtiments d’un point de vue énergétique, il l’est un peu moins sur les émissions de CO2.

Concernant ces émissions, il y a 2 sujets en 1 :

  • Les émissions de CO2 liées à la consommation d’énergie diminuent avec la consommation, quand on utilise la même source d’énergie. Toute action qui contribue à la baisse de la consommation énergétique d’un bâtiment comme l’isolation thermique, a donc un impact immédiat et positif sur les émissions de CO2.
  • Les émissions liées au cycle de vie du bâtiment : il s’agit là de compter tous les produits (dont les isolants) et les équipements qui ont servi à la construction du bâtiment, et qui conditionneront son fonctionnement (dont sa consommation d’énergie) et sa fin de vie.

Le FILMM a synthétisé les résultats dans une animation pédagogique qui montre qu’il est toujours rentable d’isoler pour à la fois réduire les consommations d’énergie et les émissions de « carbone ».

Il nous a semblé intéressant de faire la démonstration pour des résistances thermiques élevées car certaines personnes s’interrogeaient sur une « limite » à l’intérêt de réaliser une isolation thermique.
La toiture de la maison individuelle a été isolée avec des isolants possédant une résistance thermique allant de 7 à plus de 11. Quant aux es murs, ils ont été isolés avec une résistance thermique allant de 3,75 à plus de 6.

La réponse est claire : malgré une légère hausse des émissions de CO2 liées au cycle de vie des laines minérales quand on augmente leur résistance thermique, la baisse des émissions de CO2 de la maison individuelle est nettement supérieure dans tous les cas (isolation de la toiture, isolation des murs, quelle que soit la région et quelle que soit l’énergie de chauffage).

*Etude réalisée avec le Bureau d’étude thermique Bastide et Bondoux.

L’expérimentation E+C-

Démarche engagée dans le cadre de la loi de transition énergétique pour la croissance verte, l’expérimentation E+C- ambitionne d’élaborer, avec les acteurs du bâtiment :

  • La généralisation des bâtiments à énergie positive (E+)
  • Le déploiement de bâtiment à faible empreinte environnementale (C-)

Elle a été lancée fin 2016 pour préparer la future réglementation environnementale des bâtiments « RE 2020 ».

Une méthode d’évaluation de la performance énergétique et environnementale a été proposée à l’ensemble des acteurs de la construction pour qu’ils la testent sur leurs bâtiments.

Afin de permettre une analyse partagée et transparente des retours d’expériences de l’expérimentation, un observatoire a été mis en place.

Les maîtres d’ouvrage ayant évalué leurs bâtiments selon le référentiel « Énergie – Carbone » sont invités à déposer leurs évaluations, ainsi que toutes les caractéristiques de ces opérations dans cet observatoire.

Pour en savoir plus :


FAQ

Quelle est la contribution des laines minérales à la protection de l'environnement ?

L'isolation avec les laines minérales est un des moyens les plus efficaces et les plus rapides pour réduire les émissions de CO2. L’isolation thermique réduisant la consommation énergétique dont la consommation de combustibles fossiles diminue de même les émissions de CO2 associées à cette combustion.

Quel est l'impact environnemental de la distribution, du transport et de la mise en œuvre des laines minérales ?

Les isolants en laine minérale sont par nature souples et fortement compressibles. Les fabricants utilisent cette qualité pour produire les panneaux et des rouleaux moins encombrants lors de leur transport et contribuent ainsi aux économies d'énergie de transport.

Comment caractériser l'impact global des laines minérales sur l'environnement ?

Pour apprécier dans sa totalité l'aspect écologique d'un produit de construction, il convient de faire une Analyse de Cycle de Vie (ACV). Cette approche globale consiste à estimer l'effet des laines minérales sur la consommation de ressources naturelles, contribution à l'effet de serre …) à travers les flux de consommation, de production ou d'émissions (directes ou indirectes) tout au long de sa vie.
Pour les laines minérales, comme pour tout produit isolant, cette analyse doit prendre en compte plusieurs phases :

  • extraction des matières premières principales
  • production des adjuvants et matières premières mineures
  • production des composants intermédiaires (revêtements, …)
  • production des produits finis
  • distribution et transport
  • mise en œuvre et utilisation
  • démolition, déchets, recyclage.

 

APPROFONDIR

Articles qui peuvent vous intéresser :

Développement durable

En réduisant l'utilisation d'énergie pour le chauffage des bâtiments, les laines minérales contri [...]

Lire la suite

Le respect de l'environnement

Les laines minérales (laine de verre et laine de roche) sont des matériaux isolants qui contribue [...]

Lire la suite

La qualité de l'air intérieur des bâtiments avec les laines minérales

La qualité de l’air intérieur des bâtiments fait l’objet d’une surveillance accrue par les pouvoi [...]

Lire la suite

Les laines minérales et la démarche HQE

Le cadre de référence du bâtiment durable de l'Alliance HQECe nouveau cadre de [...]

Lire la suite