Aller au contenu principal

Une isolation durable

 

Perrine et Pol-Maël ont fait le choix de la laine minérale pour isoler leur maison. Ils ont pu atteindre des performances énergétiques élevées, correspondant à des exigences à la fois financières et écologiques.

Lorsque le jeune couple fait l’acquisition d’une vieille maison en pierre, pleine de charme, près de Brest, tout est à faire. Ils confient alors ce chantier de rénovation énergétique à Arnaud, gérant de la Société AB Solution Habitat, pour deux raisons : l’entreprise est labellisée RGE, (Reconnue Garante de l'Environnement), et les conseils de l’entrepreneur en matière de rénovation correspondent à leurs attentes financières et écologiques.

 

La laine minérale, un isolant durable et performant, un excellent rapport qualité-prix 

Suivant les recommandations d’Arnaud, Perrine et Pol-Maël optent pour une isolation en laine de verre. « C’est un isolant qui présente le meilleur rapport qualité prix et c'est surtout un isolant durable et adapté à une maison potentiellement humide », précise Arnaud. De plus, au regard des attentes du couple en matière de performances énergétiques, l’entrepreneur souligne que la laine minérale est « l’isolant le plus adapté à ce chantier, et à bien des chantiers. C’est un produit de haute performance et son coût est raisonnable, contrairement à d'autres solutions ».

À l’étage, des ossatures bois et métalliques sont posées, entre lesquelles est glissée de la laine de verre, avec pare-vapeur et système d'étanchéité à l'air intégrés. « Les toitures sont isolées selon la forme de la charpente existante », explique Arnaud. Un système de suspentes longues et d'isolation croisée lui permet de s’adapter à la forme de la charpente. Quant à l'étanchéité à l'air, elle est traitée avec une laine qui propose une membrane intégrée. En matière de mise en œuvre Arnaud souligne que « les laines minérales sont aujourd'hui des produits rapides à mettre en place, pratiques, qui sont vraiment adaptés à la pose entre chevrons, à la pose entre ossatures… » Ce type de chantier fait intervenir successivement différents corps de métiers, comme l'électricien et le plombier, qui doivent faire passer, entre les cloisons et les planchers, les réseaux d’alimentation d’électricité et d’eau.

 

Un chantier de rénovation ambitieux

Perrine et Pol-Maël, de leur côté, se félicitent du résultat. Quand le couple achète cette maison, c’est une vieille bâtisse, non isolée, équipée d’un chauffage au fuel. Aujourd’hui, c’est une maison écologiquement responsable, chauffée uniquement avec deux poêles à granulés installés au rez-de-chaussée. « Les économies d'énergie réalisées grâce à cette rénovation énergétique sont difficiles à évaluer pour le moment », indique Pol-Maël. Toutefois, au mois de mars, le couple n’a utilisé que les poêles à granulés pour chauffer l'intégralité de la maison et, à l'étage, ils n’ont pas de chauffage.

En cas de revente, une très bonne isolation est un argument majeur, car elle valorise efficacement le patrimoine immobilier. « Si le projet était à refaire, nous ferions sans doute les mêmes choix ! », conclut Pol-Maël.