Aller au contenu principal

L'isolation thermique par l'extérieur (ITE)

 

Stéphanie et David ont choisi d'isoler leur maison par l'extérieur. Un choix mûrement réfléchi, mené dans le cadre d’un projet de rénovation thermique global, qui les a conduits par ailleurs à changer les fenêtres et à isoler les combles. Pourquoi le choix de l’ITE (Isolation thermique par l’extérieur) ? D’abord pour s’adapter à la configuration de leur maison, construite en parpaings dans les années 60, mais aussi pour ne pas réduire l’espace de vie intérieur.

Stéphanie et David* ont longuement préparé leur projet de rénovation énergétique. Avant de se lancer dans les travaux, ils se sont par exemple rapprochés de l'ALEC (Agence Locale de l’Energie et du Climat), qui les a conseillés dans les différentes étapes du projet et sur les matériaux à privilégier. Pour l'isolation thermique par l'extérieur, ils ont choisi une laine de roche de 200 mm d’épaisseur. Cet isolant leur a paru le plus approprié pour se rapprocher des conditions de la RE 2020 (Réglementation Environnementale).

 

Un artisan RGE pour réaliser les travaux d’isolation

« Trouver le bon artisan pour réaliser des travaux d’isolation n’est pas évident, témoigne Stéphanie, nous avons recherché un prestataire bénéficiant de la labellisation RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ». La précision a son importance. « Pour que les propriétaires de maisons individuelles puissent accéder à différentes aides de l’Etat pour leurs travaux d'isolation, il faut que l'entreprise soit labellisée RGE », rappelle Grégory, l’entrepreneur qui a piloté les travaux.

 

Organisation du chantier d’isolation par l’extérieur

Un chantier d’isolation thermique par l’extérieur (ITE) se déroule en plusieurs étapes. « La première étape est l’audit du bâtiment, pour voir comment il se comporte, poursuit Grégory. Puis, vient la phase de l’organisation du chantier. Nous faisons d’abord un dressage du bâtiment, c'est-à-dire que nous mettons un mortier pour lisser le bâtiment, pour que la peau soit plus simple et plus uniforme ». Puis vient la pose à proprement parler des panneaux isolants. Le retour des propriétaires ne tarde pas généralement. « Une fois que l'isolant est posé le retour des habitants sur leur confort thermique et acoustique est immédiat », s’enthousiasme Grégory.

L’étape suivante concerne la finition de la façade, la mise en œuvre du crépi qui va définir le nouvel aspect extérieur de la maison. « Cela a été l'occasion de donner un petit coup de jeune à notre maison avec du blanc, du gris et des contours de fenêtres par exemple », se félicite Stéphanie.

De fait, « la majorité des propriétaires qui se lancent dans des travaux d’ITE recherchent au départ un ravalement de leur habitation », explique Grégory, qui leur conseille alors de profiter du chantier « pour améliorer le confort de leur habitation sur les plans thermique et acoustique, tout en donnant une nouvelle jeunesse à leur maison ! »

*Stéphanie et David, Propriétaires à Igny (91), Lauréats du Concours « Rénovation – Isolation » organisé par le FILMM du 25/10/17 au 31/01/18